Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
Voir ses messages

Infos sur la conservation des graines et leur germination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Infos sur la conservation des graines et leur germination

Message par Cloo le Ven 20 Mai 2016 - 12:14

(tomatl, Avril 2012)

Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte.

1- La durée germinative de chaque semence.

Une graine de Tomate a une espérence de vie de quatre à neuf ans en moyenne.
Une Laitue, deux ans environ.
Le Panais un à deux ans seulement.
L'Angélique, quelques mois...
Mais l'Amaranthe peut se conserver plus d'une dizaine d'années !...

Ceci dit, il m'est arrivé de semer des graines de tomate bien plus vieilles que l'espérance de vie annoncée et j'ai déjà eu des surprises étonnantes.

Une graine ne "meurt" pas comme ça du jour au lendemain. Avec le temps, le germe s'affaiblit et finit par ne plus avoir la force de percer le tégument qui protège la semence. Et s'il y arrive, il n'a plus assez de vigueur pour produire une plante viable.
Une vieille semence donne parfois aussi un plant malingre, inapte à prospérer.
Les réserves de nourriture (cotylédons) s'altèrent aussi avec le temps, diminuant d'autant la capacité du germe à survivre...

2- Les conditions de conservation.

Comme je le disais dans le post sur la germination des Panais, les semenciers ajoutent souvent des produits pour optimiser la durée germinative des graines et les emballent sous athmosphère spéciale (peu d'oxygène, beaucoup d'azote) pour ralentir le vieillissement. D'où des dates de péremption parfois surprenantes. Bien souvent, cela n'altère pas la qualité de la semence, ni ses propriétés bio, s'il le faut.

Mais une fois ouvert, le sachet perd ses qualités protectrices, les graines vieillissent désormais à nouveau plus vite.

Il faut ensuite voir comment les graines excédentaires sont conservées d'une année sur l'autre. Souvent, on se contente de replier l'ouverture du sachet et de le conserver sur le bord d'une étagère.

Mais il faut savoir que certains paramètres, ici aussi vont influencer le vieillissement prématuré ou non de la semence, voire annihiler toute espérence de vie en peu de temps :

3- La chaleur et l'humidité :

En règle générale, une graine n'aime pas les fluctuations que ce soit de l'humidité atmosphérique ou de la température. Donc mieux vaut les ranger dans un environnement le plus stable possible. Le mieux, c'est un endroit sec et frais, mais surtout constant.

ATTENTION : Qui dit humidité et chaleur, dit aussi germination !
Attention donc aux déballages près du terreau humide ou avec des mains mouillées...
Un début de germination (pas besoin que le germe perce le tégument) avant de retrouver la sécheresse du contenant, et la graine est irrémédiablement perdue !

4- L'air et la lumière :

Important, on protègera aussi les graines de l'air (l'oxygène accélère le vieillissement) et de la lumière (on ne place jamais des semences au soleil, même pas pour les faire sécher)...

5- La pollution :

Certains polluants atmosphériques, surtout intérieurs peuvent influencer les capacités de survie de nos graines.
Certaines colles et solvants domestique sont très néfastes.

A éviter, notamment, les boîtes en bois reconstitué (aggloméré,...)

Le sachet en papier (Kraft), plié et fermé par un trombone, placé dans un bocal en verre (teinté ?) hermétiquement fermé, placé dans une cave ou un cellier sombre, frais et sec (attention à la constance !) reste souvent la meilleure option pour garder des graines vigoureuses.



En cas de doute avant le commencement de l'année, le truc de Cheremere est l'astuce imparable par excellence...
Dix graines sur un essuie-tout humide permet d'ailleurs de calculer rapidement le taux de germination atteint par la semence : 1 seule germe = 10%, 2 = 20%,... 10 = 100%.

Attention cependant à ce que l'essuie-tout reste bien humide comme il faut.
Si ça baigne dans l'eau : risques de pourriture.
Si ça se déssèche (même brièvement) : risques de perdre le germe, comme expliqué plus haut.
Température bien sûr optimale comme pour une germination en substrat et, si possible, pas en pleine lumière (certaines graines ont même besoin d'obscurité pour germer, ne l'oubliez pas)

Cela se fait généralement au moment où on prépare lessemis de l'année qui vient, donc en fin d'hiver, avant de passer à l'action véritable. Comme ça, si les résultats sont catastrophiques, il reste du temps pour aller dévaliser les boutiques ou appeler à l'aide sur le forum clap



Maintenant, s'il ne vous reste que très peu de graines d'une variété qui vous tient à coeur, risquez-les en semis, en tenant compte qu'une graine ancienne peut mettre parfois beaucoup de temps pour germer.


Dernière édition par Cloo le Ven 20 Mai 2016 - 12:16, édité 1 fois
avatar
Cloo
Admin

Nombre de messages : 12969
Date d'inscription : 07/07/2007

http://baseball-ac.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos sur la conservation des graines et leur germination

Message par Cloo le Ven 20 Mai 2016 - 12:15

(tomatl)


On aurait pu ajouter aussi les points suivants, tout aussi importants :

6- La congélation :

Un bon procédé de conservation de la plupart des semences est la surgélation.
Elle permet de suspendre quasi indéfiniment la viabilité des graines.
Je ne reviendrai pas sur les précautions à prendre au moment de la sortie du congélateur, nous en avons déjà débattu plusieurs fois, mais elles sont très importantes...

Je rappelerai juste qu'il faut
- Ne surgeler que des semences parfaitement séchées.
- Bien les protéger dans des sachets plastiques hermétiques.
- Faire très attention à la condensation au sortir de la zone froide.
- On peut dégeler et resurgeler la graine sans trop de problèmes.
- La graine prend cependant un coup de vieux accéléré après son retour à température ambiante.
- Elle subit cependant aussi un effet stimulant à la germination.

J'en profiterai donc pour enchainer vers

7- Le boostage des semis :

Car il existe pas mal de procédés qui permettent de donner un coup de pouce à la germination des semences. Trucs d'autant plus intérressants quand on a une vieille semence à mettre en culture.

Outre les produits utilisés par les grands semenciers pour limiter toute compétitivité et permettre à la graine de consacrer toute son énergie à la germination, comme des fongicides ou des hormones de croissance.

En tant qu'amateur et surtout de consommateur, on peut cependant recourir sans risque à :

8- Les modifications de température et d'humidité :

Encore ces deux paramètres.
Si, constants, il conserve l'énergie de la semence, une augmentation des deux va libérer un regain phénoménal de l'énergie de germination.

La sortie des graines du surgélateur va booster l'énergie de la semence.
En cas de non conservation au surgélateur, un petit séjourde quelques jours ou, mieux, semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur aura aussi un effet très dynamisant.

Tout comme une bonne hygrométrie du substrat. Comme toujours, ni trop sec, ni détrempé, c'est la rengaine habituelle de tous les posts sur la germination...

9- Un milieu sain :

On n'insistera jamais assez sur la nécessité de bien préparer le substrat qui recevra la semence.
En semis d'intérieur, mieux vaut utiliser un terreau propre et neuf, exempt de bêbêtes et de champignons, toujours prompt à se développer quand chaleur et humidité sont optimales.
Pourquoi soigner sa semence si elles se fait bouffer dès qu'elle germe... On ne la verra jamais dépasser la surface du sol.

10- Un bon substrat :

En fonction de la taille de la semence, la granulométrie du substrat aura une grande importance. Assez fine pour permettre à la tigelle de de hisser les premières feuilmles à la surface sans fatigue inutile et assez dense pour permettre aux racines de s'encrer et de leur apporter de l'eau en suffisance par capillarité.

Un bon terreau ou vernaculite, tamisé s'il le faut, fera l'affaire.
Pour en assurer le drainage, du sable grossier pourra être mélangé, parfois en quantité importante si nécessaire.

En extérieur, la préparation du sol revêt toute son importance pour un semis, surtout si le sol est lourd.

11- Un bon enfouissement :

La profondeur d'ensevelissement de la semence dans le substrat est également essentiel.
Trop profond, la tige s'épuisera avant d'atteindre la lumière, trop superficiel, les racines ont parfois du mal à s'enchausser et le tégument risque de ne pas se détacher (par frottement mécanique) de la "tête" de la plantule, l'empêchant de se développer...

Une graine très fine sera donc semée en surface, en veillant bien à ce que celle-ci soit toujours bien humide.
Théoriquement, plus la graine est volumineuse, plus elle sera enfouie profondément. Attention, il y a certaines exception. Mieux vaut se renseigner quand on se lance dans une nouvelle espèce végétale.

12- Un arrosage prudent :

Pas besoin de dessin pour expliquer qu'il est assez vain de soigner les étapes précédentes si c'est pour tout mélanger en déversant de l'eau dessus pour arroser l'ensemble.
Et pourtant, c'est ce qui arrive très souvent...

Arroser, en intérieur, de préférence par le dessous (remplir le bac récupératzeur et laisser monter l'eau par capillarité). Et en extérieur par les côtés ou prudemment avec une poire fine.

Un vaporisateur peut souvent être d'une aide appréciable.

Je n'insisterai jamais assez non plus sur le fait que l'humidité visible en surface est rarement le reflet de ce qui se passe un peu en dessous du sol.
Un arrosage par le haut peut mouiller la surface en laissant la graine dans le sec. De même qu'un arrosage par le bas peut montrer une surface à peine humide, alors que dessous, tout est spongieux et imbibé...

13- Un bon éclairage :

Pour rappel, certaines de graines ont besoin d'obscurité pour germer, d'autres auront besoin de clarté.

Mais une fois levées, toutes auront besoin d'assez de lumière pour éviter de filer (monter en orgueil), et de s'épuiser à chercher l'énergie solaire qui leur est indispensable...



Bon, ben là, si vous ratez encore un semis, c'est que vos graines étaient vraiment périmées ou mal conservées... blackeye

biggrin biggrin biggrin
avatar
Cloo
Admin

Nombre de messages : 12969
Date d'inscription : 07/07/2007

http://baseball-ac.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum